Réflexion et apports au projet

Basé sur la transmission des expérimentations via les outils des Disciplines telles le Vékidjo, l’Aî-Doï et le Vékiyoga au quotidien -d’autres utiliseraient le site également – l’objet de l’Université pourraient s’élargir. Par exemple, j’imagine que nous pourrions proposer des stages pour étudiants comprenant :

  1. l’apprentissage de techniques méthodologiques pour étudier et comprendre plus aisément. Pour cela, Charles Aubert, enseignant de mathématiques propose ce type de module. Son efficacité est réelle car deux de mes enfants ont pu l’expérimenter, l’une à l’occasion de la révision de ses programmes pour son baccalauréat et l’autre pour son BEPC.
  2. l’exposé de l’interdépendance dans notre société solidaire qui nous donne un regard plus fraternel envers l’autre, les autres. Je pense à la mise en commun de certaines ressources en France pour aider « ses prochains » ou soi-même : école, collège, lycées et université, sécurité sociale, caisse d’allocation familiale, ressources de chômage, formations, subvention aux entreprises, aides à l’innovation, route, etc.

Bref, des éléments de réflexions civiques qui ont trait à la fraternité et à la notion sociétale d’interdépendance.

Merci de vos réflexions à ce sujet. Respectueusement. Monto dé Patso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.